(Une loi d’inspiration cantalienne ?)

Faisant suite à la loi largement inopérante de 1906, la loi « relative à la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque » a été adoptée par la Chambre le 2 mai 1930. Aux termes de cette loi (reprise aujourd’hui dans les articles L241 – à 22 du Code de l’environnement), tout espace naturel dont le caractère historique, artistique, scientifique, légendaire ou pittoresque appelle, au nom de l'intérêt général, la conservation en l’état ainsi que la préservation contre toute atteinte grave, peut être inscrit ou classé.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...