Saint Antoine, père de la tradition érémitique

cochon 01M Schongauer La tentation de St Antoine

 

Saint Antoine dit parfois l’Ermite ou le Grand a vécu en Egypte autour de l’an 300. Orphelin à l’âge de 18 ans, il se retire dans le désert où il passera la majeure partie de sa vie, allant d’un lieu désolé en un lieu plus désolé encore, jusqu’à son ultime retraite sur le mont Qolzum en Thébaïde. En quête de solitude absolue, loin de ses compagnons, Antoine voyait dans cette perpétuelle fuite, la condition d’une authentique méditation sur les fins dernières et la vanité du monde. La tradition rapporte cependant que cette retraite n’était pas toujours aussi sereine que désiré puisqu’Antoine était régulièrement soumis aux tentations et aux tourments corporels et spirituels les plus raffinés, imaginés par le Malin pour faire fléchir sa détermination. Scènes cruelles ou voluptueuses qui ont inspiré au fil des siècles les auteurs et les peintres en quête d’images propres à montrer aux fidèles toutes les facettes et les recettes de Satan. Mais à ce jeu, ce dernier se lassa et c’est plus que centenaire, qu’Antoine quitta cette vie dans son ultime refuge, sans avoir jamais rien cédé aux diableries du Malin. Extrêmement populaire, Il est aujourd’hui représenté dans maintes églises sur tous les continents, toujours accompagné d’un cochon…

 

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...